• Suite aux nombreux rebondissements qu’aura connus le projet de construction du bâtiment de la prestigieuse TSE ou Ecole d’Economie de Toulouse, l’espoir renait quant à la possibilité d’un achèvement pour juillet prochain.

    Un bâtiment pour les sciences sociales

    Le site Duportal, en plein centre de la ville de Toulouse, sera bientôt le siège d’un bâtiment imposant abritant l’Ecole d’Economie. Ce projet a fait la fierté de la ville, si bien que la présidente de l’Université de Toulouse 1 Capitole s’est chargée elle-même de trouver un professionnel pour la conception et la construction. Ce nouveau bâtiment situé près du canal de Brienne est censé mesurer 11200 m² et comporter des commodités à l’américaine. Bien que l’inauguration de ce bâtiment soit prévu pour le mois de juillet, il ne sera officiellement fonctionnel que deux mois plus tard. Il accueillera entre autres 400 chercheurs, dont un détenteur de prix Nobel.

    Un projet périlleux

    Le choix d’un cabinet parmi les quatre concurrents s’est imposé en 2009. Presque une décennie s’est passée, entrecoupée d’arrêts des travaux à causes d’incompatibilité d’ordre technique. En effet, en 2012, Grafton Architects a révélé la présence de fondations mal faites par l’ancien responsable des travaux, causant une suspension du projet en 2014. Par la suite, en 2015, Eiffage Construction et Socotec ont pris le relais. La démolition avait été envisagée dans un premier temps, mais avec la construction déjà faite du premier sous-sol, l’équipe a préféré choisir d’injecter des micro-pieux pour soutenir l’ensemble. Cette procédure a été à la fois chère et chronophage puisqu’un budget supplémentaire de 18 millions d’euros a été alloué à la réparation des fondations. La subvention Feder s’est retirée du projet dont la continuation a coûté 50 millions d’euros en tout.

    Un bâtiment qui valorisera la ville

    Une construction d’une telle envergure, avec six étages et haut de 80 mètres, et une passerelle suspendue ne peut être qu’une plus-value esthétique pour Toulouse. Elle bordera la  Garonne et permettra d’admirer la ville sur 360°. Elle sera aussi un atout pour l’université au niveau international. Techniquement, la Toulouse School of Economics comportera trois ailes et trois pignons aveugles. C’est un clin d’œil à l’architecture courante des églises de Toulouse. Le bâtiment offre une ventilation optimale, et la présence d’une cour au centre de l’ensemble rappelle les hôtels d’époque. Philipe O’Sullivan, le dirigeant du projet de construction, se plait à décrire la TSE comme un endroit bien aéré et prestigieux.

    La TSE en bref

    La Toulouse School of Economics fera partie de l’Université dont elle rehaussera l’image à l’international. Pour la petite histoire, l’Ecole était un réseau de recherche devenue fondation, et comportant l’EHESS, l’Université de Toulouse et des laboratoires. Son objectif était d’apporter un soutien financier aux laboratoires de recherche dans le domaine. La formation prodiguée en son sein depuis 2009 inclut deux années préparatoires et trois années de formation magistrale, mais avec un accompagnement plus tangible. Depuis 2011, sa formation a intégré celle de l’université, et son appui à la recherche se poursuit.

     

    Les résidences où investir en ce moment

     

Créer alerte

Se faire rappeler

Vertical Tabs